UNIX : un système d’exploitation multitâche

Si les systèmes d’exploitation de Microsoft (Windows dans ses nombreuses versions et Vista), le système d’exploitation iOS d’Apple ou encore le système d’exploitation Linux… sont très connus des utilisateurs (pas forcément connaisseurs) d’ordinateurs et de téléphones portables, très peu connaissent le système d’exploitation baptisé UNIX.

Quelles sont les utilisations d’UNIX ?

unix.jpg

UNIX (le plus souvent écrit enmajuscules) est un système d’exploitation sorti vers la fin des années soixante. A l’origine, UNIX était utilisé dans un cadre pédagogique pour s’élargir par la suite vers le milieu professionnel, donnant ainsi naissance à de nombreux systèmes d’exploitation basés sur les mêmes caractéristiques (le shell et le multi). Ces systèmes seront ensuite regroupés pour former une famille unique.

UNIX présente l’avantage d’être utilisable sur différents supports et pour un grand nombre de finalités.Généralement, UNIX est utilisé sur trois environnements qui sont :
Les technologies mobiles : les systèmes d’exploitation iOS et Android reposent sur le système UNIX.
Les superordinateurs : ou supercalculateurs sont des appareils qui sont capables d’effectuer des calculs beaucoup plus rapidement que n’importe quel ordinateur classique (aussi performant soit-il).La plupart de ces superordinateurs fonctionnent sous UNIX, plus précisément sous Linux.

Les serveurs : bien que les serveurs utilisant le système se comptent désormais sur les doigts de la main (Solaris, AIX, UnixWare et HP-UX) à l’époque, intégrer UNIX aux serveurs permettait d’augmenter considérablement la vente de ces derniers.

Quelles sont les particularités des systèmes UNIX ?

systemes-unix.jpg

Une des particularités du système réside dans le fait que celui-ci soit « multitâche » et « multi-utilisateur ». Autrement dit, surtous les systèmes d’exploitation faisant partie de la famille UNIX, les utilisateurs peuvent ouvrir séparément plusieurs programmes qui exécuteront la même tâche.Cette action est rendue possible notamment grâce aux différents interpréteurs de commandes présentes sur le système, comme le shell.

En outre, le système est davantage orienté fichiers qu’objets. Ce qui permet ainsi aux utilisateurs d’ouvrir des formats non pris en charge par les systèmes d’exploitation Windows et d’exécuter certaines actions sur ces formats.

 

Author: Gabriel Blanc

Share This Post On